Le rêve de Melinda Mercier

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Sam 5 Juil 2014 - 16:27

Rappel du premier message :

Hey !

Je vous présente l'une de mes histoires sims : Le rêve de Melinda Mercier.
Vous vous en doutez (ou peut-être pas ?) cette histoire relate la vie de Melinda Mercier, une jeune femme débarquant à Starlight Shores.

Sommaire :


Episode 3

Trêve de blabla, passons aux choses sérieuses :

Episode 1:


« Voilà, on y était. Ma nouvelle maison. « Elle est plutôt charmante » pensais-je.



Je pris mon courage à deux mains, m'avançai vers la porte et sonnai.
Une jeune femme rondelette aux cheveux clairs m'ouvrit la porte et me souris chaleureusement :

« - Tu dois être Melinda ! Je suis contente que tu sois enfin arrivée, je commençais à me sentir seule ici ! Quelle impolie je fais, je ne me suis même pas présentée ! Salomé. »

Je lui serrai amicalement la main qu'elle me tendait en souriant. Nous allions bien nous entendre, j'en étais persuadée.

« -Entre donc, je ne vais pas te manger ! »

Elle s'écarta du chambranle de la porte pour me laisser passer. J'entrai en baladant mon regard tout autour de moi, l'intérieur était bien moins beau que l'extérieur de la maison.

« Suis-moi, je vais te faire visiter. Comme tu peux le constater nous sommes dans le salon-salle à manger-cuisine. »

Je regardai le canapé, les motifs étaient vraiment vieillots et les meubles semblaient être choisis un peu au hasard.

« -C'est... commençai-je.
-Moche ? Demanda-t-elle.
-Je pensais plutôt à horrible. »

Sur ce, Salomé éclata de rire et m'envoya une tape dans l'épaule. Je lui souris, cette fille avait vraiment l'air sympathique. Elle ouvrit une porte donnant sur une chambre aux murs et au couvre lit verts.

« Voici ma chambre. Déclara-t-elle fièrement. Comme tu peux le constater, je ne suis pas un as de la déco ! »

Elle me montra ensuite la salle d'eau en se plaignant de l'eau trop froide et de la fenêtre qui fermait mal puis elle me fit entrer dans une chambre.

« -Et voici ta chambre ! S'exclama-t-elle. »



Je lâchai un hoquet d'horreur. Cette chambre était tout sauf jolie. Je la haïssais déjà. Les rideaux avec des cœurs c'était le summum du ridicule... Salomé pouffa en voyant la tête que je tirais.

« -Je pense que ce n'est pas la peine que je te demande si elle te plaît ! Plaisanta-t-elle. Bon, je te laisse t'installer, moi en attendant je vais commander une pizza pour fêter ton arrivé. »

Elle sortit de la chambre, me laissant abasourdie devant tant de laideur. Je défis lentement mes valises et regardai autour de moi. Il n'y avait pas de commode ni d’armoire. Je poussais un soupir exaspéré et décidai de laisser mes affaires dans la valise. Je tirai le rideau et regardai à l'extérieur, la vue n'était pas magnifique mais j'avais vu pire. Je n'allais tout de même pas me laisser abattre par les mauvais goûts du décorateur d'intérieur, même si je me doutais qu'aucun décorateur n'avait jamais été engagé dans cette maison...

Je rejoignis Salomé dans le salon-cuisine-salle à manger, comme elle l'appelait.
« -Le livreur va arriver d'une minute à l'autre. » M'annonça-t-elle.

Nous patientâmes dix bonnes minutes en bavardant de tout et de rien lorsque la sonnette retentit. Salomé se leva du canapé et alla ouvrir la porte. Un jeune homme maigrichon entra et déposa deux bises bruyantes sur les joues de ma colocataire.

« -Mesdames, vos pizzas sont arrivées ! » Déclara-t-il solennellement.

Salomé pouffa et remercia le livreur qui partit le sourire aux lèvres, promettant à Salomé de venir lui rendre visite bientôt.

« -C'est Marty, un ami à moi. » M'expliqua-t-elle.

Elle désigna le tabouret vide à côté d'elle et m'invita à m'y asseoir, je m'exécutai.

« -Dit moi tout. Me pressa-t-elle. D'où viens tu ?
-Je viens d'Appaloosa Plains. Répondis-je.
-Wow, ça doit te changer ! Passer de la campagne à la ville...
-Je viens juste d'arriver mais je pense que je vais m'y faire.
-Pourquoi as-tu quitté ta ville natale ?
-Et bien...Parce que je voudrais trouver du travail et il en manque cruellement à Appaloosa...Me désolais-je.
-Dans quel domaine ?
-Le journalisme. »

Salomé écarquilla les yeux et s'étouffa avec sa part de pizza.

«-Le jounalisme ? Répéta-t-elle.
-Oui. Répondis-je. Je voudrais être reporter.
-Attends, tu veux dire que j'ai une journaliste à côté de moi, là ?
-Disons plutôt une futur journaliste, comme tu dis.
-Wow...
-Et toi, ça fait longtemps que t'es dans le coin ?
-Ouaip, depuis ma plus tendre enfance à vrai dire.
-Tu fais quoi comme boulot ?
-Je travaille au spa, en tant que réceptionniste. Mais c'est temporaire, hein, j'attends de trouver un emploi dans un resto. »

Nous finîmes de déguster la pizza dans le plus grand silence.

«- Il y avait quelqu'un d'autre avant moi ? Demandais-je.
-Comment ça ?
-Et bien, tu avais une autre colocataire, non ?
-Oui, elle s'appelait Lise, mais voilà déjà deux mois qu'elle est partie.
-Pourquoi donc ?
-Elle a emménager avec son petit copain, ils vivent désormais à l'autre bout de la ville. Ils sont adorables, je te les présenterais un de ces quatre. »

Elle se leva de table et jeta le carton de la pizza à la poubelle. Elle me regarda, sourit et déclara :

« -Mais pour le moment je dois absolument te faire visiter la ville. »

C'est ainsi que nous prîmes le taxi et nous rendîmes à la place de l’Étoile, puis au parc La Laguna pour finir la visite par la plage Delmar.



Des multitudes de flotteurs flottaient sur l'eau. Le ciel était dégagé mais il faisait un peu frais pour se baigner, une mouette pris son envol non loin de là.

« -Alors ? S'enquiert Salomé.
-C'est magnifique. Répondis-je, émerveillée.
-Et encore, t'as pas tout vu ! Suis moi ! »

Je m'exécutai, Salomé m'entraîna dans une sorte de bungalow.

« -Tu sais jouer au billard ? Me demanda-t-elle.
-Évidemment. Répondis-je fièrement.
-C'est ce qu'on va voir... »

Nous entamâmes donc une partie de billard.



Il s'avéra que Salomé était plus forte que ce que je pensais, elle maîtrisait toutes les techniques du jeu. Elle gagna la partie sans problèmes.

«-Bravo, je dois avouer tu es très forte. Admis-je.
-Merci, c'est mon père qui m'a enseigné toutes ses techniques de jeu.
-Il devait être très fort.
-Et il l'est toujours. Bon, et si on rentrait à présent ?
-Oui, j'ai besoin de me reposer.


Nous rentrâmes également en taxi, je remerciai Salomé pour cette magnifique journée passée en sa compagnie et filai me coucher malgré le fait qu'il soit tôt, le voyage m'avait épuisée. »


N'hésitez pas à me faire part de vos avis !


Dernière édition par Heavyweather le Jeu 10 Juil 2014 - 20:21, édité 2 fois
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Jeu 10 Juil 2014 - 21:18

Tu es en train de lâcher, jeune padawan. Hihihi
Mais j'ai vraiment hâte de lire la suite de ton histoire ! Au fait, tu penses la sortir quand exactement ? *A. super trop pas discret quoi...*

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 10 Juil 2014 - 21:22

Naméoh, c'est toi le padawan, moi je suis un maître Jedi !  Pff... 
Je ne spoilerais pas, tout ce que je peux te dire c'est que les prochains épisodes sont déjà prêts par contre Très content

Merci, au passage Très content
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Jeu 10 Juil 2014 - 21:26

JE SUIS le maître Jedi, voyons ! Toi, t'es le padawan, c'tout. Ah ?
Ah... bah c'est cool ! Tu voudrais pas me faire découvrir ces épisodes en avant-première, par MP ? Hihihi

De rien au passage. Très content

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Simtytyfus le Lun 14 Juil 2014 - 20:13

C'est vraiment génial ce que tu fait, tu et vraiment doué. J'adore j'adore vraiment tu devrait, te lancée dans les séries vidéos.Smile

____________________________
Simtytyfus Admin, Romantique défectueux.
avatar
Simtytyfus
Romantique défectueux

Messages : 1043
Remerciements : 28
Date d'inscription : 01/11/2010
Âge : 27
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Lun 14 Juil 2014 - 21:13

@ A : Non c'est moi Très content 
Non, y'a pas moyen  Pff... 

@ 'Ty' : Merci beaucoup Très content 
J'avais déjà essayé les séries vidéos mais ça demande beaucoup de travail et je n'avais pas vraiment le temps à l'époque. De plus je ne me trouve pas vraiment douée pour filmer dans le jeu.
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Simtytyfus le Mer 16 Juil 2014 - 14:45

C'est vraie que ça prend un temps fou, pour faire des vidéos. Moi j'aime bien en faire, mais le problème, c'est que je n'ai pas d'histoires potables.

____________________________
Simtytyfus Admin, Romantique défectueux.
avatar
Simtytyfus
Romantique défectueux

Messages : 1043
Remerciements : 28
Date d'inscription : 01/11/2010
Âge : 27
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 17 Juil 2014 - 15:15

Tu devrais nous montrer ! Très content 

Voilà l'épisode 4, bonne lecture !

Episode 4:
«  Je me réveillai de mauvaise humeur. Je venais de passer une nuit à réfléchir sur qui était réellement Salomé. Pouvais-je vraiment la considérer comme une amie ? Après tout, elle
avait toujours été très gentille avec moi. Mais elle avait un comportement si étrange lorsque j'abordai le sujet de sa famille... Que faire ? Il valait sûrement mieux que j'évite de la questionner à ce sujet pendant quelque temps si je voulais nouer une amitié durable entre nous. Mais si elle n'était pas la joyeuse fille qu'elle paraissait ? Mieux valait ne pas y songer... Mais nous vivons sous le même toit ! Comment pourrais-je faire comme si de rien n'était ? Toutes ces questions me donnèrent mal au crâne. Je sortis de ma chambre, nulle trace de Salomé dans la maison.


« - Tant mieux... » Songeais-je.


Je me préparais des toasts que je tartinais de confiture et les mangeais après les avoir trempés dans ma tasse de lait.





« - Ça ne vaut pas un café... » Pensais-je en regardant ma tasse, l'air dépité.


« - Il faudrait que j'aille acheter une cafetière. Je suis sûre que je pourrais en trouver une d'occasion pour peu cher. »


Après avoir fait un brin de toilette, je me rendis au dépôt, c'était l'endroit idéale pour trouver des objets (dont l’électro-ménager) pour pas grand chose. Je pénétrai dans ce petit établissement, la première chose que je vis fut la poussière qui semblait avoir établi un règne en ce lieu. Et le désordre, parlons-en ! Je ne suis pas du genre maniaque, mais tout de même ! Les objets étaient empilés les uns sur les autres, certains semblaient avoir plus de cent ans, il y avait des tasses ébréchées, des théières sans anse, des sculptures qui jadis avaient dût ressembler plus ou moins à des visages, des corps ou encore des animaux. J'allais sûrement trouver une cafetière, mais dans quel état ?


Je m'approchais de ce qui devait être un comptoir ou un bureau. Un vieux monsieur y était installé, il dormait dans un rocking-chair, caché derrière une immense pile de livres qui occupait la quasi-totalité du bureau.





Je m’éclaircissais la voix dans l'espoir de le réveiller. Pas de chance, apparemment il avait le sommeil lourd...


« - Excusez-moi ? Monsieur ? » Tentai-je.


Pas de réponse.


« - Monsieur ? Pardon de vous réveiller mais je cherche une cafetière... »


Toujours pas de réponse.


« - Monsieur ? »


Était-il mort ? A cette pensée un frisson me parcourut le dos. Je m'approchais, inquiète, du vieillard. Je posais ma main sur son épaule et le secouait légèrement tout en lui tapotant la joue.


« - Hein ?! Quoi ?! Les anglais nous envahissent ?! » S'écria-t-il en se levant d'un bond et en renversant son rocking-chair.


Cette réaction, plutôt brutale et inattendue, me fit sursauter de peur, je manquais de basculer en arrière.


« - Calmez-vous, ce n'est rien ! Je suis vraiment désolée de vous avoir réveillé lors de votre sieste...
- Je ne dormais pas ! Se défendit-il, me coupant ainsi la parole.
- Non, bien sûr... Je recherche une cafetière, dans un bon état, si possible...
- Mais bien sûr ma p'tite dame ! Je vais vous trouver ça, et sur-le-champ !
- Merci bien.
- Quel est votre nom, ravissante demoiselle ?
- Melinda, Melinda Mercier. Et... vous ? M'enquis-je.
- Rodolf Gerdai, pour vous servir ! »


Il partit d'un rire joyeux. Décidément, ce vieil homme était plein de vie !
Il se dirigea vers les étagères poussiéreuses et entama sa recherche. Quelques minutes plus tard il brandit fièrement devant lui une cafetière assez ancienne.


« -Et voilà ! Bon, elle est certes un peu vieille mais ça devrait faire l'affaire, non ? Me demanda-t-il.
- Oui, en tout cas c'est toujours mieux que rien... Elle marche au moins ?
- Évidemment ! Rodolf ne vent que des outils qui fonctionnent !
- Ah, pardon... Je n'en doute pas, ne vous en faite pas.
- Avez-vous besoin d'autre chose ma petite dame ?
- Hum... Si vous aviez des rideaux à me proposer je serais preneuse !
- Suivez moi ! Par ici ! »
Tout en le suivant je songeais aux horribles rideaux à cœurs qui ornaient la fenêtre de ma chambre. Il serait difficile de faire pire en matière de mauvais goût.
Nous cherchâmes assez longtemps lorsque tout d'un coup j'aperçus de vieux rideaux rouges, semblables à ceux d'un théâtre, en miniature.


«- Ceux-là me plaisent beaucoup. Dis-je en indiquant du doigt ma trouvaille.
- C'est vrai qu'ils sont magnifiques.
- Je peux les avoirs ?
- Mais bien entendu ! Ce sera tout ?
- Oui, merci !
- Alors passons à la caisse. »


Nous retournâmes au comptoir.


« - Alors ça vous fait un total de 892 simflouz, s'il vous plaît ! »


Je lui tendis l'argent puis je le remerciai et le saluai.
Je rentrai à la maison pour installer la cafetière.





Je me rendis soudain compte que je n'avais pas de café, mais où avais-je la tête ? Je me rendis donc à l'épicerie et j'en profitais pour faire quelques achats en plus du café tels que du lait, des œufs, du steak, des tomates, de la salade, et cetera. En sortant de l'épicerie je me rendis compte que mon argent commençait à diminuer dangereusement... A ce rythme là je n'en aurais pas assez pour me payer le trajet en train jusqu'à Appaloosa Plains... Ce qui m'amena à penser que cela faisait trois jours que j'avais passé un entretien d'embauche et je n'avais toujours pas eu de réponse, c'était inquiétant. Et si je n'avais finalement pas été prise ? Cette idée me démoralisa. En même temps j'aurais dû m'y attendre, je n'avais aucune expérience, comment ai-je pût m'imaginer travailler dans un si prestigieux journal ?


En à peine quelques secondes, ma journée était passée de géniale à désastreuse. Je rentrais tristement à la maison, Salomé était déjà là, elle préparait le déjeuner.


« - Salut Mel, tu tombes bien, peux-tu m'attraper les assiettes s'il te plaît ? Me demanda-t-elle. »
Je m'exécutai. Elle prit les assiettes que je lui tendais et les remplis avec des haricots au beurre.


« - Je ne sais pas toi, mais moi je meurs de faim ! S'exclama-t-elle joyeusement. »


Elle me regarda puis perdit son sourire :


« - Melinda, ça ne va pas ?
- Si, si...
- Mal du pays ?
- Non, c'est juste que Gladys Roadet, tu sais la femme avec qui j'ai passé l'entretien d'embauche ?
- Oui, et ?
- Et bien, elle ne m'a toujours pas rappelé, je commence à me dire qu'elle ne compte pas m'employer...
- Mais Melinda, ça fait à peine trois jours que tu as passé cet entretien ! Il faut lui laisser le temps de réfléchir ! Et puis tu ne vas tout de même pas désespérer pour si peu ? Si elle ne te prends pas tu pourras toujours trouver du travail ailleurs, non ?
- Oui, tu as raison. Admis-je.
- Et beh voilà ! Je préfère ça ! Maintenant mange, le plat refroidi. »


Au fond de moi j'étais étonnée, Salomé avait su trouver les mots justes pour me rassurer. C'était vraiment agréable de savoir que je pouvais compter sur quelqu'un pour me soutenir et me réconforter. En fin de compte peu importait qu'elle adopte parfois un comportement étrange, car pour moi elle était une véritable amie. »

Je ne sais pas pourquoi mais chaque fois que je regarde l'image où l'on voit Rodolf dormir dans son rocking-chair (lorsqu'il est caché par les livres) je suis prise d'une irrépressible envie de rire  Laughing 

N'oubliez pas de me laisser vos avis !  Smile
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Jeu 17 Juil 2014 - 15:59

Bonsoir,

J'ai beaucoup aimé cette épisode. La lecture est toujours aussi fluide et les mots sont toujours bien choisis. J'ai la confirmation que tu t'améliores de jour en jour, c'est une très belle chose cela. J'ai bien aimé la petite visite de Melinda à l'après-vente, surtout avec le vieux vendeur pas si vieux que ça. J'ai moi-même rigolé quand il a dit « Les anglais nous envahissent ? » : mais à quoi il pensait à ce moment là ? XD

Je trouve que l'épisode marque en quelque sorte une petite rupture entre sa vie antérieure, m'oui, elle a de nouveaux objets pour sa petite maison et son amitié avec sa colocataire semble être de plus en plus « large ». J'ai hâte de voir la visite de ces deux compères à Appaloosa Plains.

Bonne continuation.
Bonne soirée.


Dernière édition par Zen le Jeu 17 Juil 2014 - 16:12, édité 1 fois

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 17 Juil 2014 - 16:05

Bonsoir Zen ! 

Merci  Un bisou ! 
Haha, vous le saurez par la suite ce qu'il pensait à cet instant Très content


Zen a écrit:Je trouve que l'épisode marque en quelque sorte une petite rupture entre sa vie antérieure

Je suis vraiment impressionnée que tu ais compris !
C'est ce à quoi je pensais lorsque j'ai choisi d'écrire ce passage !
J'avais peur que personne ne comprenne, je suis agréablement surprise  Yeah ! 

Merci de suivre mon histoire avec autant d'attention.
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Jeu 17 Juil 2014 - 16:14

Ce vieux monsieur va-t-il devenir un personnage important dans la suite de l'histoire ? Hihihi J'avais capté que tu voulais restructurer l'histoire en mettant une sorte de rupture.

Et de rien, faut dire que ton histoire est une vraie drogue. Ah ?

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 17 Juil 2014 - 17:00

Zen a écrit:Ce vieux monsieur va-t-il devenir un personnage important dans la suite de l'histoire ?

Seul l'avenir te le diras Très content 


Zen a écrit:faut dire que ton histoire est une vraie drogue

Oh, merci beaucoup  Un bisou !
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par meldinina le Jeu 24 Juil 2014 - 13:26

J'ai enfin pu tout lire, j'aime bien, tes personnages sont attachant. On sent Mélinda fragile et avec une personnalité sympathique. Elle a déjà bien du courage de vivre en colocation avec quelqu"un qu'elle ne connait pas. J'ai hâte de lire la suite Wink
avatar
meldinina
Administratrice
Administratrice

Messages : 890
Remerciements : 26
Date d'inscription : 23/11/2010
Âge : 32
Localisation : Los Aniegos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par ondine8 le Ven 25 Juil 2014 - 14:07

Bonjour Heavyweather,

Je n'ai pas réussi à me connecter jusqu'à aujourd'hui, mais j'ai lu ton histoire avec beaucoup d'interêt et je m'y suis laissée prendre.

Je trouve que dans la forme,  ton histoire ressemble plus à un roman que la plupart des histoires sims qu'on a l'habitude de lire. Il y a peu d'images et le texte est privilégié.

C'est un autre style et c'est très intéressant aussi. C'est bien de voir qu'on peut écrire des histoires d'un genre très différent. Tu pourrais je pense très facilement en faire un roman.

On se laisse prendre par l'histoire et les personnages qui sont très attachants. ça ne doit pas être facile de devoir arriver dans une ville inconnue et vivre en colocation avec une personne qu'on ne connait pas et qu'on n'a pas choisie. Cette Salomé a l'air gentille comme ça, mais on se demande si elle ne cache pas quelque chose.

En tout cas j'ai hâte de voir la suite  Cool
avatar
ondine8
Sims dévoué
Sims dévoué

Messages : 166
Remerciements : 1
Date d'inscription : 27/08/2012
Âge : 54
Localisation : YVELINES

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Ven 25 Juil 2014 - 21:10

@ Mel' : Merci !
Justement, c'est cette facette de sa personnalité que je souhaitais faire ressortir alors je suis heureuse que tu l'ais senti  Smile  

@ Ondine : C'est pour moi un honneur de recevoir un commentaire de l'auteure de "On n'est jamais aussi fort tout seul".


Ondine a écrit:Je trouve que dans la forme,  ton histoire ressemble plus à un roman que la plupart des histoires sims qu'on a l'habitude de lire. Il y a peu d'images et le texte est privilégié.


Oui, je privilégie vraiment le texte car c'est vraiment la partie que je préfère réaliser, de plus mon style d'écriture est plus adapté à une histoire s'apparentant à un roman.


Ondine a écrit:C'est un autre style et c'est très intéressant aussi. C'est bien de voir qu'on peut écrire des histoires d'un genre très différent. Tu pourrais je pense très facilement en faire un roman.


C'est vrai, ayant lu ton histoire j'ai pu constater que nous avons un style complètement différent, et c'est vraiment agréable de découvrir de nouveaux horizons. 


Ondine a écrit:On se laisse prendre par l'histoire et les personnages qui sont très attachants. ça ne doit pas être facile de devoir arriver dans une ville inconnue et vivre en colocation avec une personne qu'on ne connait pas et qu'on n'a pas choisie. Cette Salomé a l'air gentille comme ça, mais on se demande si elle ne cache pas quelque chose.

Merci, en ce qui concerne Salomé vous le découvrirez très prochainement !
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum