Le rêve de Melinda Mercier

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Sam 5 Juil 2014 - 16:27

Hey !

Je vous présente l'une de mes histoires sims : Le rêve de Melinda Mercier.
Vous vous en doutez (ou peut-être pas ?) cette histoire relate la vie de Melinda Mercier, une jeune femme débarquant à Starlight Shores.

Sommaire :


Episode 3

Trêve de blabla, passons aux choses sérieuses :

Episode 1:


« Voilà, on y était. Ma nouvelle maison. « Elle est plutôt charmante » pensais-je.



Je pris mon courage à deux mains, m'avançai vers la porte et sonnai.
Une jeune femme rondelette aux cheveux clairs m'ouvrit la porte et me souris chaleureusement :

« - Tu dois être Melinda ! Je suis contente que tu sois enfin arrivée, je commençais à me sentir seule ici ! Quelle impolie je fais, je ne me suis même pas présentée ! Salomé. »

Je lui serrai amicalement la main qu'elle me tendait en souriant. Nous allions bien nous entendre, j'en étais persuadée.

« -Entre donc, je ne vais pas te manger ! »

Elle s'écarta du chambranle de la porte pour me laisser passer. J'entrai en baladant mon regard tout autour de moi, l'intérieur était bien moins beau que l'extérieur de la maison.

« Suis-moi, je vais te faire visiter. Comme tu peux le constater nous sommes dans le salon-salle à manger-cuisine. »

Je regardai le canapé, les motifs étaient vraiment vieillots et les meubles semblaient être choisis un peu au hasard.

« -C'est... commençai-je.
-Moche ? Demanda-t-elle.
-Je pensais plutôt à horrible. »

Sur ce, Salomé éclata de rire et m'envoya une tape dans l'épaule. Je lui souris, cette fille avait vraiment l'air sympathique. Elle ouvrit une porte donnant sur une chambre aux murs et au couvre lit verts.

« Voici ma chambre. Déclara-t-elle fièrement. Comme tu peux le constater, je ne suis pas un as de la déco ! »

Elle me montra ensuite la salle d'eau en se plaignant de l'eau trop froide et de la fenêtre qui fermait mal puis elle me fit entrer dans une chambre.

« -Et voici ta chambre ! S'exclama-t-elle. »



Je lâchai un hoquet d'horreur. Cette chambre était tout sauf jolie. Je la haïssais déjà. Les rideaux avec des cœurs c'était le summum du ridicule... Salomé pouffa en voyant la tête que je tirais.

« -Je pense que ce n'est pas la peine que je te demande si elle te plaît ! Plaisanta-t-elle. Bon, je te laisse t'installer, moi en attendant je vais commander une pizza pour fêter ton arrivé. »

Elle sortit de la chambre, me laissant abasourdie devant tant de laideur. Je défis lentement mes valises et regardai autour de moi. Il n'y avait pas de commode ni d’armoire. Je poussais un soupir exaspéré et décidai de laisser mes affaires dans la valise. Je tirai le rideau et regardai à l'extérieur, la vue n'était pas magnifique mais j'avais vu pire. Je n'allais tout de même pas me laisser abattre par les mauvais goûts du décorateur d'intérieur, même si je me doutais qu'aucun décorateur n'avait jamais été engagé dans cette maison...

Je rejoignis Salomé dans le salon-cuisine-salle à manger, comme elle l'appelait.
« -Le livreur va arriver d'une minute à l'autre. » M'annonça-t-elle.

Nous patientâmes dix bonnes minutes en bavardant de tout et de rien lorsque la sonnette retentit. Salomé se leva du canapé et alla ouvrir la porte. Un jeune homme maigrichon entra et déposa deux bises bruyantes sur les joues de ma colocataire.

« -Mesdames, vos pizzas sont arrivées ! » Déclara-t-il solennellement.

Salomé pouffa et remercia le livreur qui partit le sourire aux lèvres, promettant à Salomé de venir lui rendre visite bientôt.

« -C'est Marty, un ami à moi. » M'expliqua-t-elle.

Elle désigna le tabouret vide à côté d'elle et m'invita à m'y asseoir, je m'exécutai.

« -Dit moi tout. Me pressa-t-elle. D'où viens tu ?
-Je viens d'Appaloosa Plains. Répondis-je.
-Wow, ça doit te changer ! Passer de la campagne à la ville...
-Je viens juste d'arriver mais je pense que je vais m'y faire.
-Pourquoi as-tu quitté ta ville natale ?
-Et bien...Parce que je voudrais trouver du travail et il en manque cruellement à Appaloosa...Me désolais-je.
-Dans quel domaine ?
-Le journalisme. »

Salomé écarquilla les yeux et s'étouffa avec sa part de pizza.

«-Le jounalisme ? Répéta-t-elle.
-Oui. Répondis-je. Je voudrais être reporter.
-Attends, tu veux dire que j'ai une journaliste à côté de moi, là ?
-Disons plutôt une futur journaliste, comme tu dis.
-Wow...
-Et toi, ça fait longtemps que t'es dans le coin ?
-Ouaip, depuis ma plus tendre enfance à vrai dire.
-Tu fais quoi comme boulot ?
-Je travaille au spa, en tant que réceptionniste. Mais c'est temporaire, hein, j'attends de trouver un emploi dans un resto. »

Nous finîmes de déguster la pizza dans le plus grand silence.

«- Il y avait quelqu'un d'autre avant moi ? Demandais-je.
-Comment ça ?
-Et bien, tu avais une autre colocataire, non ?
-Oui, elle s'appelait Lise, mais voilà déjà deux mois qu'elle est partie.
-Pourquoi donc ?
-Elle a emménager avec son petit copain, ils vivent désormais à l'autre bout de la ville. Ils sont adorables, je te les présenterais un de ces quatre. »

Elle se leva de table et jeta le carton de la pizza à la poubelle. Elle me regarda, sourit et déclara :

« -Mais pour le moment je dois absolument te faire visiter la ville. »

C'est ainsi que nous prîmes le taxi et nous rendîmes à la place de l’Étoile, puis au parc La Laguna pour finir la visite par la plage Delmar.



Des multitudes de flotteurs flottaient sur l'eau. Le ciel était dégagé mais il faisait un peu frais pour se baigner, une mouette pris son envol non loin de là.

« -Alors ? S'enquiert Salomé.
-C'est magnifique. Répondis-je, émerveillée.
-Et encore, t'as pas tout vu ! Suis moi ! »

Je m'exécutai, Salomé m'entraîna dans une sorte de bungalow.

« -Tu sais jouer au billard ? Me demanda-t-elle.
-Évidemment. Répondis-je fièrement.
-C'est ce qu'on va voir... »

Nous entamâmes donc une partie de billard.



Il s'avéra que Salomé était plus forte que ce que je pensais, elle maîtrisait toutes les techniques du jeu. Elle gagna la partie sans problèmes.

«-Bravo, je dois avouer tu es très forte. Admis-je.
-Merci, c'est mon père qui m'a enseigné toutes ses techniques de jeu.
-Il devait être très fort.
-Et il l'est toujours. Bon, et si on rentrait à présent ?
-Oui, j'ai besoin de me reposer.


Nous rentrâmes également en taxi, je remerciai Salomé pour cette magnifique journée passée en sa compagnie et filai me coucher malgré le fait qu'il soit tôt, le voyage m'avait épuisée. »


N'hésitez pas à me faire part de vos avis !


Dernière édition par Heavyweather le Jeu 10 Juil 2014 - 20:21, édité 2 fois
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Sam 5 Juil 2014 - 16:40

Bonsoir ! Très content

Comme je te l'ai dit sur l'ancien forum, je trouve que ton histoire est originale. Les personnes sont hauts en couleurs, et on sent directement qu'ils sont vivants.
La suite sera sans doute aussi promettante que celle-là.

Bonne continuation et bon courage.
Bonne soirée.

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Simtytyfus le Sam 5 Juil 2014 - 17:25

J'adore j'adore j'adore, si seulement tous les gens qui aimaient faire des histoires se lançaient...
Se mettre tout ensemble pour faire une série en vidéo, crois-moi que je ne louperais pas un épisode.

Je vois déjà le topo, drame, amours, trahison, meurtre. Et j'en passe pour revenir à ton histoire, je ne sais pas comment tu fais pour avoir une imagination pareille.

Je compte faire des séries pour le forum, qui viendront plus tard. Smile 

Continue comme ça, bon courage pour la suite.

Cordialement,

A. : Dois-je encore te dire de ne plus harceler les membres ? C'est vrai, dire aux membres que tu vas faire des séries liées aux meurtres, trahisons... c'est pas top. Ah ? Bref, j'arrête de squatter ton message, par respect pour la Modération.


Dernière édition par A. le Sam 5 Juil 2014 - 17:45, édité 1 fois (Raison : Coucou, j'aime les chaussettes.)

____________________________
Simtytyfus Admin, Romantique défectueux.
avatar
Simtytyfus
Romantique défectueux

Messages : 1043
Remerciements : 28
Date d'inscription : 01/11/2010
Âge : 27
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Sam 5 Juil 2014 - 18:19

@ A' : Merci !
Justement, je fais tout mon possible pour qu'ils soient vivants et intéressants Très content
J'espère que la suite te plaira !

@ Ty' : Ah merci  Angelnot 
Ça me fait vraiment plaisir !
Où dois-je signer ?  :lol!:
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Sam 5 Juil 2014 - 18:21

Je suis sûr que la suite me plaira. Très content
Et j'ai vraiment hâte !

Au fait, si tu signes, tu auras droit à des cookies tout juste sortis du four. Hihihi

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Sam 5 Juil 2014 - 18:24

Merci !
En plus tu n'imagines même pas à quel point j'aime les cookies <3
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Sam 5 Juil 2014 - 18:26

Tu aimes ceux au chocolat ou à la vanille ?

Ah ?

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Sam 5 Juil 2014 - 18:28

Haha les deux !
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Simtytyfus le Sam 5 Juil 2014 - 18:29

Oui mais il fabrique des cookies illicites, si tu prends ça tu vas te croire dans « une rêverie partie ».    Fêtes

____________________________
Simtytyfus Admin, Romantique défectueux.
avatar
Simtytyfus
Romantique défectueux

Messages : 1043
Remerciements : 28
Date d'inscription : 01/11/2010
Âge : 27
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Sam 5 Juil 2014 - 18:33

Même pas vrai ! Très content
Et on continuait la suite de cette discussion dans le Coin discussion ? Si vous souhaitez répondre à ce message, faites-le là-bas. Je ne voudrais pas polluer encore plus l'histoire de Heavy'.

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Dim 6 Juil 2014 - 9:16

Voici l'épisode deux !


Episode 2:

« Il était déjà 11 heures lorsque je sortis de mon lit. D'après les ronflements provenant de la chambre voisine Salomé n'était pas encore réveillée. Je me dirigeai vers le frigo et en sortit un yaourt, je n'avais pas très faim et je ne me sentais pas encore chez moi. Une fois le yaourt fini, j'en jetai le pot et regardai par la fenêtre, il faisait beau, tant mieux. Je m'étirai lorsque Salomé sortit bruyamment de sa chambre. Elle resta bouche bée en m'apercevant :

« -Et bien, c'est ce qui s'appelle des vêtements colorés... »



J'explosai de rire et elle en fit autant.

« -Je suis pas très douée pour ce qui s'agit du domaine vestimentaire...M'expliquais-je.
- J'avais remarqué. » Pouffa-t-elle.

Elle se dirigea vers le frigo et en sorti, elle aussi, un yaourt. Puis elle se traîna jusqu'au canapé où elle se laissa tombé et alluma la télévision.

« -Tiens ! Mon émission favorite ! » S'enthousiasma-t-elle.

Je décidai de me faire un brin de toilette, je me rendis donc dans la salle d'eau et me fit couler un bon bain chaud qui à mon plus grand désarroi se refroidit vite.
Lorsque j'eus fini mon bain je me rhabillais et rejoignit Salomé sur le canapé.

« - Tu fais quoi aujourd'hui ? Demandais-je.
- Je décolle pas du canapé, le programme est intéressant pour une fois.
- Ok, moi je vais chercher du boulot. »

Salomé ne détourna même pas les yeux de l'écran.



Je me rendis donc dans les bureaux du plus grand journal local, où je fus reçu par une femme élégante.



Elle me tendit sa main et se présenta :

« -Bonjour, Je suis madame Roadet, Gladys Roadet.
Melinda Mercier. Répliquai-je. Je m'excuse de vous déranger mais je cherche du travail dans le journalisme, et je me demandais si vous seriez prête à m'engager ? Voici mon C.V. »

Elle examina mon dossier puis me regarda.

« - Vous êtes fraîchement diplômée à ce que je vois.
- Oui, mais je ferais de mon mieux !
- De toute façon il faut un début à tout, et comme tout le monde vous commencerez au bas de l’échelle. Je vous recontacterais dans la semaine pour vous donner une réponse. Au revoir mademoiselle Mercier.
- Au revoir et merci de m'avoir reçu. Répondis-je. »

Sur ce, je quittai la pièce.

Lorsque je rentrais à la maison, Salomé n'avait pas bougé d'un pouce, seul l'émission avait changé.

« - Tu sais qu'il est 16 heures ? Demandais-je.
- Oui, et ? Répondit-elle.
- Et tu es encore en pyjama... »

Salomé se mit à rire et me scruta :

« -Alors, ton rendez-vous s'est bien passé ?
- Oui, je suis assez confiante.
- Heureuse pour toi.
- Tu ne travaillais pas aujourd'hui ?
- Non, mais demain... »

Le téléphone la coupa, elle se leva et alla répondre.

« - Allô ? Je vous la passe ! »

Salomé me tendit le téléphone.

« - Allô ?
- Ma chérie ? Demanda une voix bien familière.
- Papa ! M'exclamai-je joyeusement.
- Comment vas-tu ?
- Je vais bien, et maman et toi ?
- On va bien, ne t'en fais pas. Alors, tu te fais à ta vie à Starlight Shores ?
- Oui, ma colocataire et très sympa. Aujourd'hui j'ai passé un entretien d'embauche comme journaliste.
- Et ça s'est bien passé ? Demanda-t-il, inquiet.
- Oui, j'aurais la réponse dans la semaine.
- D'accord, tiens nous au courant. Je te passe ta mère, bisous ma puce.
- Melinda ? Demanda la voix de ma mère. Alors, c'est comment Starlight ?
- C'est génial, il y a des buildings et tout !
- Tu t'es trouvée un amoureux ?
- Maman...
- Quoi? Demanda-t-elle d'un ton faussement innocent.
- Ça fait à peine un jour que je suis arrivée ! Comment va Ryan ?
- Il se porte bien. Mais tu lui manques, tu sais.
- Je sais... De toute façon je viendrais vous rendre visite dans deux semaines, comme je vous l'avez promis.
- Comme ça va nous paraître long...Se lamenta ma mère.
- Je sais.
- Bon, je raccroche, ton père râle car le téléphone ça coûte cher. N'oublie pas d'appeler ton frère dans la semaine ! Je t'embrasse fort ma chérie !
- Moi aussi je vous embrasse fort maman. »

Elle raccrocha. Je posais le téléphone et me tournais vers Salomé.

« - Tes parents ont l'air de beaucoup t'aimer.
- C'est le cas. Répondis-je.
- On mange quoi ce soir ?
- J'en sais rien, c'est toi la cuisinière, pas moi ! »

Elle se mit à rire.

« - On se fait un jeu vidéo ? Demanda-t-elle.
- Avec plaisir ! Répondis-je. »



Nous jouâmes jusqu'à 19 h 30.

« - Bon aller, je vais faire à manger. Déclara Salomé. »

Elle se leva et se dirigea vers le coin cuisine.
Quelques minutes plus tard, nous nous installâmes devant un appétissant plat de spaghettis sauce bolognaise.

« - Hum...C'est excellent ! M'extasiai-je dès la première bouchée.
- Merci, fais attention, je vais prendre la grosse tête ! Plaisanta-t-elle.
- Salomé, tu as toutes tes chances dans la cuisine...
- Merci bien ! »

Le repas se déroula dans une bonne ambiance, puis nous regardâmes la télé pour finalement aller nous coucher. »


Et le dealer de cookies illicites prend gare à toi si tu viens encore polluer mon écosystème  Evil or Very Mad
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Dim 6 Juil 2014 - 10:32

Bonjour ! Bonjour ! 

Comme je te l'ai dit sur l'ancien forum, j'adore vraiment cet épisode ! Melinda semble avoir pris ses marques dans sa nouvelle vie, c'est très bien pour elle, ça !
De plus, je pense qu'elle va très bien s'entendre avec sa colocataire, espérons que leur amitié dure longtemps : on dirait que c'est la première « vraie amie » de Melinda.
Mais sinon, j'ai hâte de voir comment elle va se débrouiller au travail. Et si elle va pouvoir apporter des revenus au foyer.

Encore un bel épisode, merci beaucoup !
Bon courage et bonne chance pour la suite.

(Et je rajoute que je deale pas. Ah ?)

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Dim 6 Juil 2014 - 12:07

Bonjour ! 

Je suis ravie que cet épisode t'ait plu !

A. a écrit:
De plus, je pense qu'elle va très bien s'entendre avec sa colocataire, espérons que leur amitié dure longtemps : on dirait que c'est la première « vraie amie » de Melinda. 

Je me suis promis de ne rien spoiler...


A. a écrit:j'ai hâte de voir comment elle va se débrouiller au travail

Haha, si elle décroche ce poste !
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Dim 6 Juil 2014 - 12:08

Oui oui, tu ne spoileras pas ton histoire. Ah ? Ça serait dommage sinon.
Eh oui, espérons qu'elle décroche ce poste !

PS : As-tu déjà pensé à faire un p'tit sommaire pour ton histoire ? Très content

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Dim 6 Juil 2014 - 13:02

Oui, tu me l'avais déjà proposé !
Le problème est que mes épisodes n'ont pas de titre et que je ne sais pas trop comment faire  Rolling Eyes
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Dim 6 Juil 2014 - 13:04

Tu pourrais faire ça :

Sommaire :

- Épisode 1
- Épisode 2
- etc...

Tu comprends ? Très content

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Dim 6 Juil 2014 - 13:10

Ok, je vais le faire dans ce cas !  Merci !
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Dim 6 Juil 2014 - 13:10

De rien ! Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas. Très content
(Au fait, n'oublie pas de m'envoyer toooon simself par MP hein... Hihihi)

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Dim 6 Juil 2014 - 13:16

Voilà, c'est fait !
Oui, je vais essayer de te l'envoyer dans quelques minutes.
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Dim 6 Juil 2014 - 13:19

Le sommaire est bon, parfait ! Très content
Et merci beaucoup pour le simself.

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 10 Juil 2014 - 20:20

Evidemment qu'il est parfait, c'est moi qui l'ai fait  Pff... 

Voilà l'épisode 3, bonne lecture !


Episode 3:

 «On toquait à ma porte. J’émergeai lentement de mon sommeil et articulai :
« - Maman...Qu'est-ce qu'il y a ?
- Ta mère j'en sais rien mais Salomé voudrait que tu te lèves, elle a un truc important à te dire. »

Je me souvins alors que j'étais dans ma propre maison, et non pas chez mes parents, la personne qui me parlait était Salomé, pas ma mère. Je m'assis dans mon lit et me frotter les yeux, je tournais la tête vers la fenêtre et aperçus les horribles rideaux à cœurs, cela suffit à me réveiller complètement. Je sortis de ma chambre et abordais Salomé :

« - Alors ? Qu'as-tu à me dire ?
- Tu sais je t'avais parlé de mon ancienne colocataire, Lise ?
- Oui, et ?
- Et elle m'a envoyé deux places pour aller voir un spectacle d'acrobate, ça te tente ?
- Carrément ! M'exclamai-je.
- Tant mieux. Le spectacle commence à 18 heures. En attendant je vais travailler !
- Tu rentres à quelle heure ?
- Je finis à 14 heures 30, je serais donc de retour vers 15 heures. A tout à l'heure !
- Bosse bien ! »

Je pris mon petit déjeuner puis fis un brin de toilette. Lorsque j'eus fini de me laver, je décidai qu'il était grand temps de faire un peu de nettoyage dans cette maison.



J'astiquais donc le four, l'évier, le bureau et tout le mobilier de la maison, excepté la chambre de Salomé. La maison était fin propre contrairement à moi, je pris donc une bonne douche et m'habillais. Je retournais dans le salon juste au moment où Salomé franchissait le seuil de la maison.

« - Ta journée de boulot s'est bien passée ? M'enquis-je.
- Ouais, une journée ordinaire quoi ! Je vais prendre une douche, t'as pas oublié notre sortie de ce soir ?
- Non non, ne t'inquiète pas.
- Oh, mais je vois que tu as fait le ménage !
- Oui, je m'ennuyais, donc... »

Salomé me sourit puis se dirigea vers la salle d'eau. Quelques minutes après j'entendis l'eau de la douche couler. Le téléphone sonna. Je décrochai :

« - Allô ? Demandais-je.
- A l'huile ? Sur cette vanne douteuse la personne au bout du fil se mit à rire.
- Ryan... Quand vas-tu grandir ?
- Euh, jamais il me semble. Au fait, tu étais censée m'appeler je te rappelle. Me lança-t-il, sur un ton de reproche.
- J'allais le faire. Me défendis-je.
- Évidemment. Bon alors, elle est cool ta nouvelle vie ?
- Oui, enfin ce ne sont que les premiers jours, hein, mais j'ai déjà la sensation d'être chez moi.
- Tant mieux.
- Et toi, ça se passe comment ?
- Boh, tu sais comment sont Papa et Maman, ils se font un sang d'encre à ton sujet !
- Pourtant je leur ai dit de ne pas s’inquiéter ! Tout va pour le mieux du monde ici, je suis vraiment heureuse pour le moment.
- Je sais, et j'espère que cela durera. Je vais faire mon possible pour les rassurer. Me promis Ryan.
- Merci... Comment va Saly ?
- Elle se porte à merveille ! Tu lui manques à elle aussi...
- Je sais, mais je viens vous rendre visite bientôt ! Le rassurais-je.
- Oui, nous t'attendons avec impatience ici !
- Moi aussi, j'ai hâte de venir.
- Je dois raccrocher, Saly vient de rentrer des courses, il faut que je l'aide à porter les cabas.
- Ok, à bientôt alors !
- A bientôt Melinette ! »

Sur ce, il raccrocha. Je sentis les larmes me monter aux yeux, seul Ryan me surnommait comme cela, je pris conscience à quel point il me manquait.

« - Mel, ça va ? »

Je me retournais, Salomé se tenait sur le pas de la porte de la salle d'eau. Je me frottais les yeux et lui sourit.

«- Oui, ne t'inquiètes pas, j'étais juste au téléphone avec Ryan et... il me manque. Mais ça va aller, je vais le retrouver dans une semaine.
- Qui est Ryan ?
- C'est mon frère.
- Ah d'accord, je ne savais pas que tu avais un frère ! Tu as d'autres frères et sœurs ?
- Non, et toi ?
- Oui, j'ai une grande sœur... Bon, et si on allait à ce spectacle ?
- Très bien, allons-y. »

Je remarquais que l'expression de Salomé s'était assombris, dès que j'avais voulu lui parler de sa sœur elle avait changé de sujet. C'était étrange... Mais l'heure n'était pas aux interrogations, nous allions profiter de la soirée et savourer le spectacle acrobatique.
Étant donné que ni Salomé, ni moi n'avions le permis, nous prîmes un taxi dont le chauffeur était aussi aimable qu'une porte de prison. Nous arrivâmes juste à temps pour le début du spectacle. L'acrobate était une femme petite et musclée. Elle paraissait un peu tendue. Je regardais autour de moi, il n'y avait pas grand monde parmi le public. L'acrobate commença son premier numéro sous les cris d'enthousiasme des quelques spectateurs.



Une musique d'ambiance envahit le parc et le public se tue. L'acrobate, Nicole Frezun, enchaînait divers numéros d'acrobatie, tous plus complexes les uns que les autres. Le public avait les yeux rivés sur elle, il la contemplait, émerveillé. Puis une musique un peu plus dansante retentit, et Nicole exécuta une petite chorégraphie, les spectateurs, sous le charme, se mirent à danser et à applaudir.



Malheureusement, le moment vint à Nicole de saluer et de quitter la scène sous les applaudissements. La nuit était tombée, Salomé et moi nous assîmes à même le sol, les yeux levés vers les étoiles.

« - Le spectacle était magnifique. Dis-je.
- Oui, je trouve aussi.
- Qu'as-tu prévu pour demain ?
- Et bien, j'ai prévu de bosser. J'aurais les mêmes horaires qu'aujourd'hui. Et toi ? Tu as planifié quelque chose ?
- Non, mais je pensais aller à la salle de sport dans la semaine. Cela me permettra de rencontrer du monde.
- Tu as raison, comme ça tu pourras draguer !
- Salomé... Sérieusement ! »

Salomé s’esclaffa.

« - Hé c'est bon, je plaisante ! Dit-elle en me donnant une tape amicale dans le dos.
- Ouais... Mais dis-moi, tu as un compagnon ?
- Non, je n'en ais pas. Et toi ?
- Moi non plus. Mais tu as peut être quelqu'un en vue, non ? Demandai-je.
- Et bien, pour tout te dire, oui j'ai quelqu'un en vue, mais je pense que notre amour est impossible...
- Pourquoi donc ?
- Hé bien parce qu'il est vraiment très beau et que moi...
- Salomé ! La coupais-je. Ne dis pas une chose pareil ! Tu es très jolie !
- C'est toi qui le dit ! Dit-elle, la mine sombre.
- Mais c'est la vérité, voyons ! Ne te sous-estime pas comme ça !
- Et toi ?
- Quoi moi ?
- Tu as quelqu'un ?
- Non, personne. »

Un silence gêné s'installa. Je contemplais les étoiles, pensive, lorsque Salomé se leva.

« - On rentre ? Demanda-t-elle.
- Si tu veux. »

Nous rentrâmes encore une fois en taxi, cette fois-ci le chauffeur était une femme, heureusement elle était bien plus aimable que son collègue. J'entrais dans la maison, suivit de Salomé. Il était tard et j'avais un peu faim. Je pris donc un yaourt tandis que Salomé optait pour de la crème glacée.



« - Je pensais à un truc. Commença-t-elle.
- Oui ?
- Tu t'installes provisoirement ou définitivement à Starlight ?
- Hé bien, pour l'instant c'est définitif, enfin peut être qu'avec le temps je changerais d'avis mais pour l'instant je suis bien décidée à rester le plus longtemps possible. Pourquoi, tu as l'intention de partir, toi ?
- Non, pas vraiment, je suis bien ici. Je voudrais juste voyager un peu, c'est tout.
- J'ai une idée ! M'exclamais-je.
- Ah oui, laquelle ?
- Tu n'as qu'à venir avec moi à Appaloosa ! Je pourrais ainsi te présenter à ma famille, ça les rassurerait de connaître la personne avec qui je partage mon toit, et tu pourrais voir du pays ! Qu'en dis-tu ?
- J'en dis que c'est une bonne idée, je vais y réfléchir. »

Sur ce, elle se leva et jeta l'emballage dans la poubelle puis elle se tourna vers moi :



« - Mais, ça ne te dérangeras pas que je viennes ?
- Bien sûr que non, si je te le proposes.
- Ok. Merci dans ces cas là. Mais ça ne dérangera pas ta famille ?
- Non, je les préviendrais à l'avance, mais ne t'en fais pas, nous avons une grande maison et puis mes parents sont vraiment cool. Par contre tu risques d'être dépaysée !
- Je n'en doute pas ! Pouffa-t-elle. Tu as beaucoup d'amis là-bas ?
- Oui, c'est une petite ville donc tout le monde se connaît.
- Cela ne te manque pas, comparé à Starlight ?
- Un peu, je l'admets. Mais bon, j'aime bien Starlight, c'est différent, c'est tout. Tu as déjà voyagé ?
- Non, à vrai dire je ne suis jamais sortie d'ici. Et toi, à part Appaloosa et Starlight ?
- Pareil. Peut être que l'occasion se présentera après tout. Toute ta famille vit ici ? Demandais-je.
- Oui, mon père vit à Starlight, tout comme mon oncle, ma tante et mes cousins.
- Et ta mère et ta sœur ?
- Ma mère est décédée il y a trois ans, suite à un cancer, quant à ma sœur... Je n'en ai aucune idée. »

Cette réponse me laissa sans voix. Je ne savais pas que la mère de Salomé était décédée, mais ce qui m'étonnait le plus était qu'elle en parle sur un ton complètement détaché et qu'elle ne sache pas où se trouvait sa sœur. C'était vraiment étrange. Je sais que j'aurais dût lui exprimer mes condoléances concernant sa mère, mais j'étais bien trop étonnée et puis Salomé ne m'en laissa pas le temps. Elle se dirigea vers l'ordinateur, mettant ainsi fin à notre conversation.



« - Que fais-tu ? Demandais-je.
- Je lis mes mails.
- Ok, bon beh moi je vais me coucher.
- Bonne nuit !
- Bonne nuit à toi aussi. »

Je gagnai ma chambre, enfilai mon pyjama puis entrai dans mon lit.




Je fermai les yeux mais le sommeil ne vint pas, j'étais trop préoccupée par l'étrange comportement de mon amie. Était-elle fâchée avec sa sœur ? Les frères et sœurs ne sont pas censés se détester, et Salomé est vraiment adorable. D'un côté, cela ne faisait que trois jours que nous nous côtoyions... Tout compte fait, peut-être m'étais-je trompée sur son compte. »  


N'oubliez pas de me donner vos avis en commentaire !
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Jeu 10 Juil 2014 - 20:50

Coucou ! Smile 

J'ai beaucoup aimé cet épisode. Tu écris de plus en plus bien, ma parole ! C'est bien, continue comme ça.
J'ai bien aimé qu'elles fassent des activités ensemble, ça leur permettra de mieux se connaître et d'être encore plus unies.
Et je plains vraiment l'artiste qui s'est produit dans l'épisode, Salomé et Melinda étaient les seules personnes qui regardaient. Laughing Quoi que... c'était peut-être fait exprès ? En tout cas, c'est un passage vraiment réussi, félicitations !
J'ai vraiment hâte qu'elles aillent, toutes les deux, visiter Appaloosa plains. Ça va être excitant !
Bonne continuation pour le prochain épisode, et bonne chance.

Bonne soirée.
avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 10 Juil 2014 - 21:11

Merci beaucoup  Un bisou ! 


A. a écrit:Et je plains vraiment l'artiste qui s'est produit dans l'épisode, Salomé et Melinda étaient les seules personnes qui regardaient.  Quoi que... c'était peut-être fait exprès ?

Il y avait quelques personnes (genre 5) qui regardaient le spectacle, mais elles étaient trop éloignées  Laughing 
En plus elles huaient l'artiste, c'était trop contradictoire avec le passage  Laughing 

Bonne soirée à toi aussi Très content
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Zen le Jeu 10 Juil 2014 - 21:13

De rien. Un bisou !
Il fallait que tu les montres ! Je parie que l'artiste est en dépression à l'heure qu'il est.
Huer, c'est le maaaaaal. Vaudrait mieux aller payer un psy à l'artiste, parce que là, c'pas possible.

Bonne soirée.

____________________________

avatar
Zen
Sims hyperactif
Sims hyperactif

Messages : 1341
Remerciements : 19
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Ici ou chez toi...

Voir le profil de l'utilisateur http://sims3.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Heavyweather le Jeu 10 Juil 2014 - 21:15

Haha, pour l'artiste tu le sauras bientôt  Very Happy

EDIT : Non... j'avais dit que je spoilerais pas  Crying or Very sad
avatar
Heavyweather
Plume inspirée

Messages : 759
Remerciements : 23
Date d'inscription : 05/07/2014
Localisation : Perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rêve de Melinda Mercier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum